Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Le gardien de but international allemand Robert Enke, est mort mardi à l'âge de 32 ans

    robert-enke.jpgLe gardien de but international allemand Robert Enke, est mort mardi à l'âge de 32 ans, écrasé par un train à un passage à niveau.

    Robert Enke, le gardien d'Hanovre 96 et de la sélection allemande, est décédé. À 32 ans. La police allemande a annoncé ce mardi que le joueur avait été écrasé par un train à un passage à niveau. Selon les premiers éléments de l'enquête, il pourrait s'agir d'un suicide.

    Un thèse confirmée par son ami et conseiller Jörg Neblung: «Je peux confirmer qu'il s'agit d'un suicide. Robert s'est suicidé peu avant six heures (18h00)», a-t-il déclaré à l'agence sportive allemande SID. Les détails de cette tragédie seront donnés lors d'une conférence de presse mercredi à Hanovre.

    Longtemps second de Jens Lehmann, Enke avait profité de la retraite internationale de ce dernier pour prendre sa place en sélection. Il devait d'ailleurs devenir le titulaire du poste, jusqu'à ce qu'il n'attrape un virus début août: des campylobacters, des bactéries qui provoquent une infection intestinale.

    Il avait mis neuf semaines à s'en remettre et avait vu René Adler récupérer les cages de la Mannschaft. Après neuf semaines d'absence, le capitaine d'Hanovre 96 avait fait son retour en Bundesliga fin octobre contre Cologne (1-0). «Nous sommes sous le choc. Je ne sais pas quoi dire», a déclaré le manager de la sélection nationale Oliver Bierhoff. Robert Enke laisse une femme et une fillette de huit mois qu'ils avaient adoptée en mai, trois ans après le décès de leur fille de deux ans, victime d'une maladie du coeur.

  • cycliste Dimitri De Fauw s'est donné la mort

     

    Le coureur cycliste Dimitri De Fauw s'est donné la mort à l'âge de 28 ans. L'information est rapportée par la chaîne flamande Sporza.

    dmf2.jpg

     

    Il était depuis des années un spécialiste des épreuves de Six jours sur piste. Il a aussi remporté plusieurs titres de champion de Belgique dans les différentes disciplines de la piste. Mercredi, il avait encore terminé à la 7e place des Six Jours de Grenoble en compagnie du Danois Marc Hester.

    De Fauw a aussi été actif sur la route. Il porta le maillot de Quick Step entre 2003 et 2005. En 2006, il a rejoint Chocolats Jacques.

    A la fin de cette année-là, De Fauw était entré en collision avec le coureur Isaac Galvez lors des Six Jours de Gand. L'Espagnol était décédé à la suite de cette chute. De Fauw luttait depuis lors contre la dépression.

    + Laissez vos condoléances sur Inmemoriam.be

  • gregory lemarchal

    Le clip de 'Je rêve', premier extrait du nouvel album posthume de Grégory Lemarchal, est désormais disponible. Deux ans après sa mort, il continue d’émouvoir son public.

     

    http://www.alloclips.com/video/Grégory_Lemarchal/Je_rêve

  • souvenir marco pantani

    bandierapantani.jpg_39870649_pantani203.jpgba-cycling_tour__422062589.jpgLe 14 février 2004, Marco Pantani est retrouvé mort, d'une overdose, dans la résidence La Rose à Rimini. L'enquête révèle qu'il a vécu seul, les derniers jours de sa vie, et qu'avant de mourir, il a mangé de la cocaïne puis détruit sa chambre dans un accès de paranoïa. Le jour de ses funérailles, les journaux reproduisent le portrait d'un ancien champion dépressif, toxicomane et dépravé. Chargé du dossier, le juge Paolo Gengarelli écarte d'emblée la piste du suicide et de l'homicide. L'instruction est bouclée en moins de deux mois. L'enquête, pourtant, ménage des zones d'ombre. Le désordre de la pièce suggère qu'il s'est probablement défendu contre un agresseur. Pantani, d'ailleurs, avait réclamé de l'aide par téléphone à la réceptionniste parce que des gens 'le dérangeaient', et son cadavre présentait des traces noirâtres sur la nuque, des excroissances sur la chair, pareilles à des onglets, laissant penser que l'on l'avait contraint à avaler de la cocaïne. Enfin, ceux qui l'avaient croisé, dans les derniers instants de sa vie, les employés de l'hôtel, ses voisins de palier, se souvenaient d'un homme affable, plutôt calme et courtois, en contradiction avec ce personnage égaré et bouffi de solitude, décrit par la police. Pour tenter de résoudre le mystère de sa mort, l'auteur mène une contre-enquête en se remettant dans les pas de Pantani. 021704_pantani2_word.jpg