Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • namur vole de bateau!!

    bateauNAMUR - Bouleversée par le témoignage du propriétaire du tracteur volé à Beauraing dont nous vous évoquions l'histoire mercredi, Fabienne a décidé via notre forum de nous parler elle aussi de son histoire: un bateau neuf qui s'est envolé un jour d'août.

    C’était le rêve de toute une vie de labeur pour cette famille de la chaussée de Dinant. Il s’est envolé brutalement, une nuit d’août. « Ce n’était pas notre outil de travail, commente Fabienne Darche, mais des années de sacrifices et de dur labeur pour nous et les enfants ».

    Le bateau à moteur, un superbe Malibu I-ride, baptisé Sec sea, se trouvait devant la propriété, assez exposé à la vue. Ses propriétaires avaient pris la précaution d’enlever la main qui se met sur la boule pour y glisser un cadenas. Cela n’a pas suffi. « Le coup était certainement préparé, il fallait avoir étudié la question et revenir avec le matériel nécessaire », explique Fabienne Darche.

    Un témoin a pu identifier une Ford Focus qui tirait le bateau à 4 h 55 du matin, le 18 août. La police a confirmé qu’il s’agissait d’une Ford Focus grâce aux caméras situées sur le chemin parcouru par le voleur mais sans pouvoir identifier le numéro de plaque. Des éléments laissent penser que le bateau a pu ensuite été « livré » à Anderlecht, à un endroit réputé pour abriter les trafics de voitures.

    Où se trouve-t-il aujourd’hui ? Fabienne Darche craint qu’il ait pris la direction de l’étranger. Rapidement, elle a fait placarder des affiches un peu partout dans le pays, s’engageant à offrir une récompense de 5 000 € à qui retrouverait le bateau. En vain. « J’ai moi-même contacté le port de Calais par mail et même le tunnel sous la manche mais ses « administrations » n’ont pas répondu. Je ne sais même pas si la police a essayé de regarder les caméras qui se trouvent entre Namur et Bruxelles puisqu’on connaît l’heure de départ et d’arrivée à Anderlecht. Quand je demande à avoir des nouvelles, on ne me répond pas ».

    Le bateau avait été acheté d’occasion l’an dernier. Neuf, il coûte 60 000 euros, mais il faut encore y ajouter les équipements. Une perte sèche quand l’on sait qu’à l’instar de la plupart des tracteurs, les bateaux ne sont pas assurés contre le vol.

    Pourtant, ce type de vol n’est pas rare. La Haute Meuse namuroise a connu plusieurs cas. « Triste époque », conclut Fabienne Darche.¦

    Vous avez aperçu le bateau ?

    fabienne.darge@gmail.com